Curry courge et poisson*

*J’ai demandé à Twitter des idées de noms pour cette recette, mais entre cupourge et cucurbicétacé, j’ai préféré la sobriété.

C’est la saison des courges, donc. Et puis c’est aussi la saison où il fait froid et où on a envie de manger des trucs qui réchauffent.

Par exemple, un excellent curry de poisson à la courge. Et aux patates, mais je les mets pas dans le titre de la recette à cause du glamour.

Ingrédients, pour 2 personnes

une courge de taille moyenne
des patates
(oui, alors comme je cuisine beaucoup à l’instinct, je ne suis pas très fort en quantités. L’idée, c’est d’avoir environ la même quantité de pommes de terres et de courges)
des épices : cardamome, cumin en poudre, coriandre, gingembre en poudre et/ou gingembre frais, fenugrec, graines de moutarde, curcuma, piment, girofle
lait de coco, environ 250 ml,
du poisson blanc, environ 300 g,
(ça dépend un peu du rayon poissonnerie de votre poissonnerie, cabillaud, flétan, ce genre de choses là)
ail, deux ou trois gousses, oignon,
sucre en poudre,
jus de citron,
sauce de poisson (nuoc mam).

Préparation :

Coupez la courge en petits cubes, et la patate itou. Plus ou moins de la même taille.


Pelez environ 3 centimètres de gingembre frais (ou plus, ou moins, selon vos goûts), râpez-le grossièrement. Profitez-en pour émincer finement l’oignon. Pour l’ail, l’idéal, c’est le presse-ail, si vous n’avez pas ça sous la main, émincez-le également finement.

Dans un bol à mix, ou dans un autre récipient, préparez votre mélange d’épices : 2 cuillères du cumin, 1 de cardamome, de curcuma, de fenugrec, de gingembre en poudre et de graines de moutarde en poudre, 1 pincée de piment, 1 pointe de girofle. Si vous n’avez pas tout ça sous la main, vous pouvez aussi utiliser un mélange tout fait, mais, de grâce, pas le truc en poudre que nos supermarchés appellent curry, sinon je boude. Vous pouvez bien sûr jouer sur la quantité d’épices selon vos goûts. Ajoutez un petit peu d’eau au mélange histoire de transformer le tout en pâte.

Dans une grande poêle, faites chauffer un peu d’huile, voire de ghee si vous avez ça. Faites revenir le mélange d’épices. Dans les livres de recettes, ils disent : « jusqu’à ce qu’il exhale son parfum ». Concrètement, un peu mais pas trop. Ajoutez oignon et ail pressé, en baissant le feu car l’ail brunit. Puis faites suer courge et patate : pendant dix minutes, à feu moyen, et avec un couvercle.

C’est le moment où vous pouvez mettre à jour votre statut Facebook, twitter, vous servir un apéro ou faire la vaisselle, mais attention, il faudrait remuer assez fréquemment le truc.

Au bout de dix minutes, ajoutez le lait de coco, portez à ébullition, puis dès que ça ébullitionne, baissez le feu et laissez cuire dix à vingt minutes, le temps que pommes de terre et courges deviennent tendres. Tendres mais pas trop non plus : je mangerais bien de la purée, mais pas dans ce plat-ci. Remuez de temps en temps. Pendant ce temps, coupez votre poisson en cubes (puis lavez-vous les mains sept ou huit fois).

Quand ça a l’air tendre mais pas trop, ajoutez le poisson au mélange, ainsi qu’une cuillère à soupe de sauce de poisson, une cuillère à soupe de sucre, une cuillère à café de jus de citron. Mélangez bien, goûtez, rectifiez si nécessaire.

Laissez cuire cinq à dix minutes supplémentaire, le temps que le poisson soit cuit, mais pas trop non plus. Sans couvercle s’il y a trop de sauce, avec sinon. Et si vraiment c’est trop épais, rajoutez une petite schluck d’eau.


Et c’est tout.

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Plat, Poisson. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.